Les outils open-source de OuestWare

L’open-source est une valeur fondamentale à OuestWare. Ainsi quand il fallut monter notre écosystème technique, nous nous sommes naturellement tournés vers les outils libres. Dans cet article je vous présenterai les outils que nous avons choisis et pourquoi.

Mais avant tout, de quoi avons-nous besoin ?

Gestion des courriels : ProtonMail

L’auto-hébergement de mes courriels personnels pendant 10 ans m’a fait voir les limites de cette solution : mettre à jour régulièrement les systèmes de détection des spams, faire attention que son serveur SMTP ne soit pas blacklisté, vérifier que les courriels envoyés n’arrivent pas en tant que spam, etc.

C’est faisable, mais pour faire les choses dans les règles de l’art pour assurer sécurité et fiabilité est un travail en soi que je préfère laisser à de spécialistes.

C’est pour cela que nous avons opté pour ProtonMail.

Logo Protonmail

Les plus

Les moins

La communication temps réel : Mattermost

Vu que l’équipe est souvent en télétravail ou en déplacement, nous voulions un outil de communication temps réel. Mon premier réflexe fut de proposer un chan IRC (simple, utile et performant), mais après avoir fait la liste de nos besoins, j’ai révisé mon choix :

Rien que pour l’historique sur plusieurs devices, IRC est tombé à l’eau …

C’est comme cela que le choix de Mattermost est devenu évident !

Logo Mattermost

Les plus

Les moins

Codes-sources et déploiement : GitLab

Le cœur de notre activité est la création de logiciels. Nous avons besoin d’un système de gestion des codes-sources intégrant la gestion des versions, des tickets, un système d’intégration continue (CI)…

Notre choix s’est porté sur la forge open source proposée par GitLab.

Si il était envisageable de déployer un serveur gitlab en interne, notre ambition étant de contribuer aux communautés open source nous souhaitions que notre forge soit en grande partie publique. Nous avons ainsi préféré soutraiter l’hébergement et la maintenance de notre forge à gitlab directement pour ne pas risquer de casser notre outil principal de travail par manque de maintenance.

C’est aussi une manière indirecte de contribuer financièrement au développement en achetant le service proposé par l’équipe portant le projet.

capture d'écran gitlab

les plus

les moins

Site internet : Jekyll

Tout entreprise a besoin de se présenter sur le web !

Pour démarrer nous voulions quelque chose d’ultra simple, une page qui présente l’entreprise avec nos domaines d’expertises, et un système de bloggin.

Sans intéraction des visiteurs (pas de commentaires sur les blogs, et pas de formulaire de contact, un simple mailto ^^), point besoin d’un site dynamique, un site statique en HTML est largement suffisant, et c’est plus robuste que n’importe quelle autre solution :)

Logo Jekyll
Logo Jekyll

Les plus

Les moins

Statistiques Web : Matomo

En tant que développeur web, je n’aime pas être tracké sur internet, c’est pourquoi j’utilise tout un tas de plugins dans mon navigateur qui bloque tous les systèmes de tracking (ou en tout cas la plupart).

Et en tant que développeur web, j’aime bien avoir les statistiques de visite de mes sites webs.

Oui c’est un paradox, enfin quoique … on peut toujours analyser les logs d’accès !

AWStat sait le faire, mais que dire de son interface …

C’est la que Matomo (anciennement Piwik) fait son entrée.

Interface de Matomo
Interface de Matomo

Les plus

Les moins